À la découverte des Alignements de menhirs de Kerzerho, entre Erdeven et Plouharnel dans le Morbihan

 

Aujourd'hui, nous partons à la découverte des alignements de Kerzerho, des menhirs, dolmens et tumulus entre Erdeven et Plouharnel à l'entrée de la baie de Quiberon en Bretagne Sud. Situés à quelques minutes seulement de notre camping La Croez Villeu, les menhirs de Kerzerho constituent le site mégalithique le plus important de Bretagne après Carnac. Un lieu magique, grandiose, chargé d'histoire, aussi ancien que les pyramides d'Égypte, érigé vers 4500 ans avant notre ère.

Dolmens

Avant de commencer : petit lexique du mégalithisme !

Menhir, dolmen, cairn, cromlech... on y perd parfois son latin, voire son breton. Pour y voir plus clair, voyons de quoi il s'agit :

  • Le menhir (du breton : men = pierre et hir = longue) est une pierre dressée, plantée à la verticale. C'est la forme la plus courante du mégalithisme tel qu'on la voit dans les aventures d'Astérix et Obélix !
  • Le dolmen (du breton : dol = table et men = pierre) est une table de pierre où de grosses dalles sont posées sur des pierres verticales qui servent de pieds.
  • Le tumulus est une accumulation de pierres et de terre qui forme une colline artificielle. S'il est fait uniquement de pierres ou parle de "cairn".
  • Le Cromlech est une enceinte de pierres levées, le plus souvent disposées en cercle. Le plus célèbre est celui de Stonehenge en Angleterre.

Les géants de Kerzerho

Des menhirs à Kerzerho, on en trouve pour tous les goûts : grands, moyens et petits ! Les alignements de Kerzerho sont composés de cinq rangées de menhirs (190 pierres au total) alignées sur près de 2 km. Ceux que l'on surnomme les "géants d'Erdeven", vous ne pourrez pas les manquer, sont de solides colosses de 6 mètres de haut et plus de 40 tonnes sur la balance ! Ils sont visibles sur le petit chemin à gauche des alignements de Kerzerho. On peut également y voir deux énormes pierres couchées. L'une d'elles est appelée "La pierre des sacrifices". Selon la légende, elle aurait servait d'autel de sacrifice d'enfants en des temps obscurs...

Les dolmens de Mané-Croc'h et de Mané-Bras

À 4 km du camping et posé sur un tertre au beau milieu des bois, le dolmen de Mané-Croc'h dessine un couloir de 6 mètres de long qui conduit à 4 chambres funéraires orientées sud-est. Un peu plus loin, plantés sur une colline (le point culminant d'Erdeven), les quatre dolmens de Mané-Bras ont su traverser les millénaires tant bien que mal. On y découvre un grand tumulus qui comprenait à l'origine deux tumulus plus petits.

Le dolmen de Crucuno à Plouharnel

À 5 minutes en voiture du camping, le mégalithe de Crucuno est un grand dolmen qui faisait initialement partie intégrante d'une allée couverte d'une vingtaine de mètres de long menant à une chambre funéraire. Cette dernière, colossale, mesure 1,80 m de haut, 3,40 m de long et 3,35 m de large. L'ensemble est constitué d'une énorme dalle de 40 tonnes reposant sur neuf orthostates (des piliers de granit dressés à la verticale pour à soutenir les autres blocs). Pendant longtemps les habitants sont venus ici se servir en pierres pour construire leur maison ou leur ferme. C'est pourquoi le couloir et le tumulus ont disparu... Le dolmen aurait même fait office d'étable et de grange jusqu'à la fin du XIXe siècle ! Fort heureusement, il est protégé au titre des Monuments historiques depuis 1889.

La Chaise de César

Les campeurs adorent y prendre la pose ! Où ça ? Sur la chaise de César, un menhir en forme de trône pour le moins insolite qui fait partie d'un ensemble isolé de mégalithes perdus dans le "Bois du Loup"(Coët er Blei en Breton). Pourquoi le nom de César ? Probablement parce que le territoire fut occupé par les Romains après la guerre qui opposa les légions victorieuses de César aux guerriers armoricains à la fin du 1er siècle av. J.-C.

Connaissez-vous Félix Gaillard, le premier archéologue à relever des menhirs ?

À la fin du XIXe siècle, alors que les menhirs de Bretagne Sud sont malmenés depuis des siècles, Félix Gaillard devient le principal investigateur de la préservation des sites mégalithiques en baie de Quiberon. Issu d'une bonne famille de la région bordelaise et installé à Plouharnel depuis plus de 25 ans, cet ancien hôtelier devient archéologue par passion. Il décide de se consacrer à l'étude des mégalithes d'Erdeven, Plouharnel et Carnac. Lors de fouilles archéologiques opérées en 1884, Félix Gaillard dénombre 1 100 menhirs encore debout et 5 000 couchés. En 10 ans, il fait même déplacer et redresser près d'un millier de menhirs ! À l'époque, il publie de nombreuses études et ouvrages sur le sujet, notamment sur la relation entre les mégalithes et les astres. Tout ce qui a été mis à jour lors des fouilles à Erdeven se trouve aujourd'hui dans les réserves du musée de la Préhistoire de Carnac.

Visites libres et guidées des menhirs d'Erdeven

Vous pouvez visiter les menhirs gratuitement et librement, été comme hiver ! Si vous voulez être incollable sur la question, n'hésitez pas à participer aux visites guidées organisées par l'office de tourisme durant l'été ou de faites un crochet par le Musée de la Préhistoire de Carnac qui abrite l'une des plus riches collections préhistoriques au Monde.

Photo : ©BEGNE Bernard - CRT Bretagne

Publié le : 13/04/2018
< Retour au Blog
> Réserver <

Réservation :